Bertrand Calenge : carnet de notes

mercredi 10 décembre 2008

miscellanées d’hiver…

Filed under: Non classé — bcalenge @ mercredi 10 décembre 2008
Tags:

Malade, je suis contraint pour quelques jours de garder la chambre, comme dit la faculté. Et dans la chambre il y a le PC connecté. Alors, sans quitter le contact avec mon lieu de travail (via téléphone et Internet), j’ai le temps d’abattre quelques dossiers sans être dérangé – vive le télétravail ? -, de me plonger dans quelques articles à écrire… et de me consacrer à mon ‘carnet de notes’ ! Cette fois-ci, c’est du vrac, vous êtes prévenus.

Bibliothèques et conservation : quelques malentendus

Dans un récent commentaire, Bernard Majour fait l’éloge de biblio-fr au titre que cet outil a constitué des archives, ce que les divers blogs sont loin de faire. Et d’appeler les biblioblogueurs à se pencher sur cette question. C’est sans doute une vraie question, qui honore le bibliothécaire interrogateur. Sauf que, en matière d’Internet, la conservation passe par des voies qui nous dépassent parfois, d’autant plus que les biblioblogueurs, comme on les appelle, ne sont pas des institutions mais des individus. Tiens, un exemple, connaissez-vous, cher Bernard, Internet Archive ? Cette institution coopérative à but non lucratif, qui a failli disparaitre il y a quelques années et a réussi à reprendre du poil de la bête, s’est donné pour mission d’archiver le web par la capture de ‘flashes’ de l’énorme univers d’Internet. Vous voulez retrouver le blog Bibliobsession de notre cher Silvère ? Regardez ici ! Trop facile, direz-vous : Bibliobsession est bien vivant ! Eh bien, vous rappelez-vous l’IFB – Institut de formation des bibliothécaires – qui fut absorbé par l’enssib il y a 10 ans pile ? L’IFB avait lancé son site… et sans conservation localement délibérée il existe toujours dans ces mêmes archives. Faites le test ! Tiens, pour une bibliothèque comme celle de Lyon, qui sait conserver les archives documentaires mais comme la plupart guère celle de son site Internet (il ne faut pas lui en vouloir, elle n’engage pas ses forces sur ce chemin égocentrique), Internet Archive est encore là , depuis 1996 !! La conservation, souci louable des bibliothécaires, n’est pas leur chasse gardée, surtout dans un espace aussi immense que le Web !

Bienvenue aux top 5 !

Archimag vient de publier dans sa dernière livraison de décembre son top 5 des « personnalités qui ont marqué l’univers de l’infodoc en 2008 ». Votre serviteur y figure, mais je n’en parle pas pour faire de l’auto-promo.Quelques questions m’agitent :
– le podium est construit par les votes de ceux qui ont rencontré le questionnaire et ont jugé utile d’y répondre. Certes, cela fait du monde, mais ne correspond pas à une ‘population’ scientifiquement validable dans le cadre d’une enquête ; merci aux étudiants-collègues, inventeurs de telles pseudo-enquêtes lancées au gré de biblio-fr, de s’en souvenir : ils éviteront une mauvaise note à leur TP ou travail de diplôme…
– Archimag note « la surreprésentation des biblioblogueurs » cette année. D’abord, c’est partiellement faux. En 2007, deux des cinq personnalités ‘élues’ proposaient un site d’information : Jean-Philippe Accart et Jean Michel ; ce n’étaient pas des blogs sur la forme, mais bon. Et en 2008, sur les 5 ‘élus’, Réjean Savart n’anime aucun blog, et moi-même ne m’y suis mis que ce dernier été ! Ai-je été si génial en 3 mois pour que la communauté me consacre aussi rapidement ?
Soyons sérieux ! Les blogs sont un excellent moyen de diffusion, voire de confrontation d’une pensée personnelle, mais la réputation réclame d’autres investissements pour se voir reconnue cours, des articles, des conférences, des débats, etc. Et même des réalisations concrètes en ce qui concerne les bibliothécaires ! Le blog est nécessairement la face émergée d’un iceberg : il ne faut pas prendre l’écume des choses pour leur épaisseur.

Ceci dit, je suis honoré de cette reconnaissance par plus de cent collègues, et je ne boude pas mon plaisir. Les autres nominés non plus, j’en suis sûr. mais aucun ne prend ce trophée pour absolution, j’en suis sûr également. Et aussi pourquoi, comme le souligne justement Archimag, aucune femme ne prend place sur ce drôle de podium ? Où êtes-vous, Marlène, Ghislaine, Christelle ? Notre profession si féminisée ne sait même pas reconnaître par ses votes la valeur de ses consoeurs féminines ?!

De la persistance des manichéismes

Toujours dans ce même Archimag, on me demande s’il faut prendre les lecteurs comme ils sont ou les considérer comme ils devraient être. smileys Forum? J’ai répondu banalement que même si je voulais les rendre différents, il fallait bien que je les prenne comme ils sont !
Mais pourquoi diable faut-il toujours poser les réalités actives en termes aussi manichéens ? D’un côté le blanc, de l’autre le noir, et aucun mouvement entre les deux ! Le Guichet du Savoir, en réponse aujourd’hui à une question, a ainsi présenté « les Blancs », pseudo-communauté curieuse du sud de la Bourgogne : « L’opposition des Blancs correspond à une logique de la distinction : « exister socialement, c’est être perçu, et perçu comme distinct ». L’opposition Blancs/catholiques — qui opère un classement en divisant chaque commune en deux « clans » (ils font tables séparées au débit de boissons) — met en œuvre cette logique de la distinction et de repérage du monde intérieur : en principe, on est Blanc ou catholique (de parent à enfant, par « héritage » en quelque sorte) ; l’identité de chacun s’établit à partir de ces deux pôles ».
Dans notre métier, c’est trop souvent ainsi : êtes-vous pour l’offre OU pour la demande ? Comme si les deux ne s’interpénétraient pas continuellement ? Faut-il laisser aux enfants une totale liberté de découverte OU contrôler leurs activités ? Ben, les deux, mon colonel, évidemment ! Le bon sens se rit du manichéisme, mais le bon sens fait mauvais ménage avec les objurgations catégoriques, hélas omniprésentes ! D’ailleurs, ne pensez-vous pas que tous les enfants de 12 ans qui sont arrêtés devraient faire de la prison ? C’est le bon sens, non ?

Gargouillis des remords ambigus

Mon récent billet sur biblio-fr a attiré un nombre important de commentaires parfois radicaux. J’ai réfléchi, et je pense que ma critique elle-même radicale peut trouver pratiquement sa solution par trois actions simultanées :
– proposer des fils rss thématiques, ce qui signifie pour Sarah la systématisation des catégories qu’elle a largement et efficacement initiées (Jobilise, Infosite, etc.)
– suggérer aux abonnés aux fils rss spécifiques l’abonnement à des premiers messages de débats initiés (et on sait les sujets qui feront débat : le wifi, l’ouverture le dimanche,…). Quels moyens techniques ? Je ne sais pas …
– appliquer cette organisation thématique aux archives (en plus des archives chronologiques), avec listage des sujets thématiques à rechercher.

Yaka, bien sûr. Ce n’est pas simple, mais je fais confiance à Hervé et Sarah, qui j’en suis sûr suivent ce débat et que je remercie du fond du coeur, pour trouver une solution qui allie liberté de la parole et pragmatisme du lecteur. On vous aime !! En fait, on gueule contre biblio-fr, mais… qui aime bien châtie bien ! Quelle oeuvre, chapeau ! smileys Forum

Publicités

3 commentaires »

  1. C’est dommage que le sondage ne permette pas de désigner et d’interviewer les 5 personnalités qui n’ont pas marqué l’Infodoc en 2008… ça serait aussi intéressant. Attention Bertrand, avec ta déjà longue carrière derrière toi que cela ne soit pas comme un césar d’honneur 😉 Je ne dis pas ça parce que tu es actuellement alité. Bon rétablissement…

    Commentaire par tacheau — mercredi 10 décembre 2008 @ mercredi 10 décembre 2008

  2. Waaaa ben je savais pas que j’étais archivé, je me sens tout pérenne d’un coup, tel Highlander :-).

    En ce qui concerne biblio-fr carrément d’accord avec toi en ajoutant les besoins suivants : supprimer l’antispam manuel (« je ne suis pas un spammeur » qu’il faut cliquer à chaque fois) qui apparaît à chaque fois que l’on veut accéder à un message depuis le fil RSS. Autre requête plus importante : que le fil RSS comporte l’intégralité du message et non juste le titre… Bon et puis ce serait noël si les message pouvaient être plus que du texte et comporter des éléments multimédia… 🙂 Bon courage aux héroïques responsables de LA liste des bibliothécaires !

    Commentaire par bibliobsession — mercredi 10 décembre 2008 @ mercredi 10 décembre 2008

  3. […] ne sont cités que les cinq premiers, dans l’ordre : Olivier Ertzscheid, Silvère Mercier, Bertrand Calenge, votre serviteur et Réjean […]

    Ping par Palmarès « DLog (supplt à www.lahary.fr/pro) — mercredi 31 décembre 2008 @ mercredi 31 décembre 2008


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :