Bertrand Calenge : carnet de notes

mardi 9 décembre 2008

entre e-reader et console de jeu, quelle place pour une bibliothèque ?

Filed under: Non classé — bcalenge @ mardi 9 décembre 2008
Tags: , ,

Le hasard de la rédaction d’une contribution à un livre me fait tomber simultanément sur deux informations intéressantes : d’une part la Bibliothèque de Boulogne-Billancourt a  acquis une douzaine de liseuses pour que les publics qui ont du mal à se déplacer puisse accéder à la bibliothèque numérique de 1 200 titres qu’elle a constitué ; d’autre part Nintendo propose pour une somme dérisoire une cartouche destinée à sa console DS Lite et contenant 100 titres de classiques à lire ( et c’est vrai que cette petite console se prête bien à cela !

Le rapprochement entre les deux informations me parait poser la question des ebooks en bibliothèque de façon très significative. D’ailleurs, je n’aime pas le terme de ebook, non parce qu’il est anglais mais parce qu’il est ambigu : la liseuse (car cette tablette est un outil de lecture) n’est pas un livre parce qu’elle n’a aucun contenu par elle-même : ce qui importe, c’est le contenu et son appropriation. Et c’est ce qui devrait prioritairement importer aux bibliothèques. La question de la pertinence des liseuses n’est pas une question directement posée aux bibliothèques, mais au public. Et alors, compte tenu du nombre de consoles DS Lite que je vois dans les mains des enfants, je me dis que peut-être proposer des livres numériques (le contenu) adaptés à ce type de liseuses n’est pas une mauvaise idée : un enfant pourrait emmener ses livres préférés de façon légère et sur un appareil associé pour lui au plaisir !

Et Boulogne-Billancourt, direz-vous ? Non, ce n’est pas un contre-exemple. J’aime à penser que la démarche a été d’abord de constituer un réservoir de livres numériques (du contenu toujours !), puis de s’interroger sur un public très particulier, à mobilité réduite, et de faire le choix d’acquérir les liseuses pour leur donner l’occasion privilégiée de pouvoir accéder aux contenus. Bravo !

Publicités

5 commentaires »

  1. […] sont les éditeurs de BD ? Ou sont les éditeurs de livres pour la jeunesse ? Pourtant, comme le dit Bertrand Calenge des contenus adaptés au public de ces consoles permettrait aux plus jeunes de passer d’un […]

    Ping par La Feuille » Archive du blog » Lire sur sa console de jeux — mardi 9 décembre 2008 @ mardi 9 décembre 2008

  2. Bonjour

    compliqué que cette distinction entre livre et livre… entre contenu et support ! C’est très allemand : Sprache vs. Rede…

    Vous écrivez : « ce qui importe, c’est le contenu et son appropriation » : mais avez-vous déjà vu du contenu sans contenant et pensez-vous possible la moindre appropriation sans support ? Avez-vous déjà vu du contenu de livre errant tout seul ?

    Pour ma part, j’ai tendance (ce n’est pas irréversible) à penser qu’un livre électronique et un livre papier sont deux livres différents : lire La Divine Comédie sur Sony Reader ou dans l’édition de 1861 illustrée par Gustave Doré ce n’est pas la même chose, de même que lire Voyage au bout de la nuit en « poche » ou illustré par Tardi.

    Ce que je comprends de vos propos tend à faire de l’acte de lecture un « simple » enregistrement de l’information sur un support (le cerveau pour faire vite)… tandis que pour moi la lecture est aussi une expérience esthétique et, à ce titre, sensible… c’est même tout l’enjeu de la lecture jeunesse que de produire cet « effet » esthétique : de soi-même, on ne fait rien sans plaisir si l’on n’est pas contraint et l’époque ne tend pas à pousser les gens vers la culture, donc si nous-mêmes oublions cette dimension, tout cela risque d’être mal parti, non ?

    Bref, mes réflexions n’ont aucun intérêt bibliothéconomique (quoique… peut-être) mais vos propos me portent plutôt à ce type de pensée ce matin 😉

    bonne continuation
    PV

    Commentaire par P V — mercredi 10 décembre 2008 @ mercredi 10 décembre 2008

  3. @ PV
    Vos réflexions sont tout à fait bibliothéconomiques, et encore plus, tout à fait pertinentes.

    Je ne nie pas la lecture comme expérience esthétique, et je suis bien d’accord sur le fait. J’avais d’ailleurs il y a quelques temps écrit un billet (https://bccn.wordpress.com/2008/10/14/livre-imprime-et-livre-numerique/) où je déplorais que les vendeurs de liseuses se contentaient d’importer des textes pensés pour le codex et n’incitaient pas les créateurs à s’emparer ce cette nouvelle expérience esthétique : la lecture sur liseuse.

    Mais le présent billet attire l’attention sur un phénomène nouveau : la dissémination des supports dans la population, qui échappe aux bibliothèques, et la demande de contenus pour ces supports, qui me semble entrer dans les compétences publiques de celles-ci. Non ?

    Commentaire par bcalenge — mercredi 10 décembre 2008 @ mercredi 10 décembre 2008

  4. L’e-book ? Des contenus non sans support, mais sans corps.

    http://www.oeil-cynique.org/spip.php?article239

    Cordialement,

    Olivier

    Commentaire par Olivier — mercredi 17 décembre 2008 @ mercredi 17 décembre 2008

  5. A quand la mise à disposition des consoles (Nintendo entre autres) avec des programmes culturels comme « Parlons anglais » « Entraînement cérébral » « Leçons de cuisine » ? Ces outils sont tout autant culturels que le manuel classique de cuisine, ou le manuel de grammaire anglaise, etc… Ces petites consoles pourraient bien montrer le chemin des bibliothèques à des générations qui ne sont pas encore des habitués de ces hauts lieux de culture que sont les médiathèques.

    Commentaire par autoformation — samedi 3 janvier 2009 @ samedi 3 janvier 2009


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :