Bertrand Calenge : carnet de notes

Dimanche 6 mai 2012

Il faut des vrais mythes pour avancer !

Filed under: Non classé — bcalenge @ Dimanche 6 mai 2012

Les technologies sont si prégnantes, et surtout si perpétuellement innovantes, qu’elles ne laissent plus guère de place à l’imagination. Quand j’étais adolescent, je lisais (évidemment  ) les Rubrique-à-brac de Gotlib, et je me rappelle sa caricature des "gens sérieux" (mi-Giscard, mi-Juppé) décrétant "fichaises que tout cela ! c’est de la science-fiction mon cher !" à toutes innovations ou suggestions intelligentes visant à introduire un peu de rêve dans les lendemains.

Si les rêveries sociales rencontrent volontiers le même scepticisme amusé de la part des mêmes ‘gens sérieux’ (au nom du réalisme bien sûr smileys Forum), elles connaissent inversement une vraie ferveur dès qu’il s’agit d’innovation technologique. Abonné à quelques dizaines de flux rss, j’en réduis progressivement le nombre au vu de la frénésie qui en saisit les auteurs dès qu’une firme propose encore un procédé nouveau, dès qu’une communauté présente quelque originalité, voire dès que des investissements ou rachats font jaser la blogosphère. Bref, à force de ne me parler que de nouveauté, ces flux me donnent une impression de ressassement.

Nouveauté ? Innovation ? Rêve ? Il en faut pour aller de l’avant, bien entendu. Mais de quoi parlons-nous ? Du jour où notre téléphone nous permettra vraiment d’entrer visuellement en contact avec notre interlocuteur à l’autre bout du monde ? Du jour où nous pourrons contrôler nos adolescents où qu’ils soient ? Du monde terrifiant qu’on nous annonce comme ‘réalité virtuelle’, si complaisamment distinct de notre réalité humaine ?

L'Armée des Elfes. <Le Mythe de la Tête d'Or>

Par Shalambaal – licence Creative commons

Qu’espérons-nous, dans notre société perfusée à l’innovation technologique et à la résignation socio-économique ? Les personnes dont je suis les réflexions me semblent pour beaucoup écartelées entre une révolte contre les conditions juridiques et économiques dont le savoir est l’otage, et une fascination parallèle envers les opportunités extraordinaires de technologies toujours innovantes.

Je ne détiens pas la réponse unificatrice. Mais je devine qu’il faudra un jour opérer la jonction entre le positivisme technologique dont nous sommes friands, et les dramatiques choix sociaux, économiques et politiques auxquels nous sommes confrontés. Ceci n’abolira pas cela. Il nous faut trouver des inventeurs de vrais mythes collectifs, ces anciens mythes qui justifiaient, expliquaient, prédisaient, espéraient le lendemain. Comme ils le construisaient en en affrontant les contradictions.

En tout cas, je suis absolument persuadé d’une chose (est-ce le bibliothécaire qui parle ?) : les utopies mobilisatrices et créatives ne se construisent pas sur des technologies – même si ces dernières peuvent en favoriser l’émergence -, mais sur des imaginaires du vivre ensemble. Être connectés soit, mais pour créer quelle société ? Avoir accès à tout le savoir du monde, soit, mais pour construire quel nouvel horizon de connaissance partagée ? Un bibliothécaire, même immergé dans le numérique et ses outils, ne peut ni ne doit s’y perdre : sa place est auprès de la population qu’il sert et accompagne.

About these ads

5 Commentaires »

  1. Une réponse : les biens communs de la connaissance comme utopie pragramtique ! voir : http://www.bibliobsession.net/2012/05/09/identifier-les-enclosures-informationnelles-pour-favoriser-les-apprentissages-en-reseau/

    Commentaire par Silvère Mercier — Mercredi 9 mai 2012 @ Mercredi 9 mai 2012

  2. @Silvère : tout à fait d’accord avec toi pour proposer notamment l’horizon des biens communs (et en particulier pour un véritable champ de l’information publique appartenant de droit à la communauté) comme perspective socialement mobilisatrice. Il me semble que ce voeu, ce combat, ne peuvent se cantonner au seul domaine des objets que nous traitons, les documents.

    Le périmètre de ce bien commun ne pourra à mon avis émerger que s’il est étudié, analysé et surtout revendiqué dans une vision extensive d’un vivre ensemble qui associe les citoyens actuels, mais aussi le lien avec leur histoire et la préoccupation envers la communauté de demain. Sans verser dans revendications catégoriques des Verts, je reconnais qu’il est dans leur intention une telle préoccupation des biens communs…

    Les moyens du savoir sont évidemment au coeur d’un modèle encore en construction, ils ne me semblent pas pouvoir suffire à créer seuls un mythe socialement mobilisateur. Mais tu as raison : travaillons là où nous savons disposer d’armes et de convictions !!

    Commentaire par bcalenge — Mercredi 9 mai 2012 @ Mercredi 9 mai 2012

  3. Un classique à lire (ou relire) : "Le principe responsabilité", de Hans Jonas… C’est plus long qu’un article de blog, mais au moins comprend le titre.

    (Parce que, pardon, mais à "enclosure informationnelle", j’ai décroché. C’est sans doute très bien à Paris, mais c’est très loin de la réalité ; j’imagine que ce n’est qu’une étape sur le chemin du mandarinat en bibliothèque)

    Commentaire par O.Serlic — Vendredi 11 mai 2012 @ Vendredi 11 mai 2012

  4. "Il nous faut trouver des inventeurs de vrais mythes collectifs, ces anciens mythes qui justifiaient, expliquaient, prédisaient, espéraient le lendemain. Comme ils le construisaient en en affrontant les contradictions."

    Ma parole, c’est du Sorel ! Qui l’eût cru !

    Aldo Maccione

    Commentaire par Maccione — Mardi 29 mai 2012 @ Mardi 29 mai 2012

  5. @ Maccione !
    Sans doute vouliez-vous parler de Georges,
    … à moins qu’en tant qu’Aldo Maccione vous ne pensiez plutôt à Agnès ? ;-)

    Commentaire par bcalenge — Mardi 29 mai 2012 @ Mardi 29 mai 2012


Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Thème Rubric. Propulsé par WordPress.com.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 490 autres abonnés

%d bloggers like this: